IC 1396

*La nébuleuse de la trompe d’éléphant est une concentration de gaz et de poussières interstellaires dans la région de gaz ionisé beaucoup plus vaste qu’IC 1396 située dans la constellation de Céphée à environ 2 400 années-lumière de la Terre. [1] Le morceau de la nébuleuse montré ici est le globule sombre et dense IC 1396A ; elle est communément appelée nébuleuse de la Trompe d’Éléphant en raison de son apparence aux longueurs d’onde de la lumière visible, où il y a une tache sombre avec un bord brillant et sinueux. Le bord brillant est la surface du nuage dense qui est illuminé et ionisé par une étoile massive très brillante ( HD 206267) qui est juste à l’est de IC 1396A. Toute la région IC 1396 est ionisée par l’étoile massive, à l’exception des globules denses qui peuvent se protéger de l’ultraviolet de l’étoile.

On pense maintenant que la nébuleuse de la trompe d’éléphant est un site de formation d’étoiles, contenant plusieurs étoiles très jeunes (moins de 100 000 ans) qui ont été découvertes dans des images infrarouges en 2003. Deux plus anciennes (mais encore jeunes, quelques millions d’années, par le standards des étoiles , qui vivent des milliards d’années) les étoiles sont présentes dans une petite cavité circulaire dans la tête du globule. Les vents de ces jeunes étoiles ont peut-être vidé la cavité. 

L’action combinée de la lumière de l’étoile massive ionisant et comprimant le bord du nuage, et le vent des jeunes étoiles déplaçant le gaz du centre vers l’extérieur conduisent à une compression très élevée dans la nébuleuse de la trompe d’éléphant. Cette pression a déclenché la génération actuelle de protoétoiles.

*Wikipedia

Acquisitions des images avec setup de NGCAT à Fregenal ES Juin-Juillet 2022 :

Ha 41 x 1200’’    OIII 42 x 1200’’    SII 39 x 1200’’ pour un total de 40h40.

Traitement sous PixInsight

Prétraitement classique

Process de traitement :

Dynamic crop des images

Retrait manuel du gradient>>>DBE  des S, H,O

Traitement Aa_Luminance

Réduction du bruit en linéaire>>> MLT

Passage en non Linéaire >>>> Histo

Déduction du bruit en non linéaire >>> ACDNR

Augmentation des détails >>>> HDRMT sur clone

Moyenne des 2 L >>>> PixelMath

PSF puis  déconvolution

Affinement des détails>>>> MT puis LHE

Mask étoiles >>>> MT pour réduction étoiles

Traitement des S,H,O

Histo de H sur O et S

Clone des S,H,O  puis Sarnet

Combinaison SHO

PixelMath des SHO starnet,puis SNR

PixelMath des SHO étoiles

Réduction bruit chrominance >>>  ACDNR

LRGBCombination avec la couche Luminance

ACDNR, ColorSaturation

Script WriteJpeg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.