M1

La nébuleuse du Crabe (M1, NGC 1952,…) est un rémanent de supernova (SN 1054) résultant de l’explosion d’une étoile massive.
Elle a été observée par un astronome chinois durant la période de la dynastie Song de juillet 1054 à avril 1056. Elle était alors plus lumineuse que tous les autres objets du ciel nocturne à l’exception de la Lune.

Charles Messier en a fait en 1758 le premier objet de son catalogue (catalogue Messier).

Située à une distance d’environ 6300 a.l. de la Terre , dans la constellation du Taureau, elle a un diamètre d’environ 10 a.l. et une vitesse d’expansion est de 1 500 km/s.

L’étoile d’origine (8 et 12 masses solaires) au centre de la nébuleuse s’est effondrée lors de l’explosion en étoile à neutron  et a créé le pulsar du Crabe (ou PSR B0531+21).
Celui-ci, d’un diamètre de 28 à 30 km, tourne sur lui-même environ trente fois par seconde et aurait une masse comprise entre 1,4 et 2 masses solaires.
Il s’agit du pulsar le plus énergétique connu, rayonnant environ 200 000 fois plus d’énergie que le Soleil. Le pulsar joue un rôle important dans la structure de la nébuleuse, étant entre autres responsable de son éclairement central.

Les filaments sont les restes de l’atmosphère de l’étoile d’origine et sont constitués principalement d’hélium et d’hydrogène ionisés ainsi que de carbone, oxygène, azote, fer, néon, soufre,…
La température de ces filaments est comprise entre 11 000 et 18 000 K.

Les estimations de la masse totale de la nébuleuse varient d’une à cinq masses solaires.

Source Wikipédia

Ci-dessous, les environs de la nébuleuse du Crabe dans le Taureau.

Poses réalisées du 11/10/2020 au 17/10/2020

FiltresNbre de posesTemps de poseTemps totalT° caméra
Souffre II1720 mn5h40mn-10°
Hydrogène1920 mn6h20mn-10°
Oxygène III1620 mn5h20mn-10°
Totaux52 17h20mn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.