Abell 21

C’est une nébuleuse planétaire en émission qui ressemble à ce que notre soleil produira à la fin de sa vie.


Elle est constituée d’une coquille de gaz en expansion qui a été éjectée d’une petite étoile (moins de huit masses solaires) en fin de vie. Cette étoile a achevée de consommer son hydrogène, puis son hélium en passant de l’état de géante rouge à l’état de naine blanche.
Ces gaz forment un nuage de matière qui s’étend autour de l’étoile à une vitesse d’expansion de 20 à 30 kilomètres par seconde (70 000 à 100 000 km/h).
Ce nuage est ionisé par les photons ultraviolets émis par l’étoile qui est devenue très chaude (50 000 à 100 000 K).
Le rayonnement ultraviolet de la naine blanche alimente la luminosité des filaments de la nébuleuse et celle-ci est visible dans l’image sous la forme d’une petite étoile proche du centre de la forme en croissant.
Ce sont des objets qui jouent un rôle crucial dans l’enrichissement de notre univers, transformant l’hydrogène primordial en éléments plus lourds et expulsant ces nouveaux éléments dans le milieu interstellaire.

La nébuleuse de la méduse s’étend sur un diamètre estimé à plus de 4 années-lumière à une distance de 1500 a.l
Elle a une magnitude apparente de 15.99 et est donc difficile à imager et à traiter.
On peut la trouver répertoriée sous les désignations  Sharpless 2-274, PK 205+14 1, …

Abell 21 en HOO

Les environs d’Abell 21.
Les galaxies répertoriées PGC …… , ont une magnitude comprise entre 18 et 20.

Les poses se sont étalées du 27/12/2020 au 14/02/2021

FiltresNbre de posesTemps de poseTemps totalT° caméra
Souffre II2620 mn8h40mn-10°
Hydrogène2720 mn9h00mn-10°
Oxygène III2720 mn9h00mn-10°
Totaux80 26h40mn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.