NGC 2403

NGC 2403 est une galaxie spirale intermédiaire située dans la constellation de la Girafe à environ 11,1 millions d’années-lumière de la Voie lactée. L’amas ouvert d’étoiles NGC 2404, associé à une nébuleuse en émission, est situé dans le bras externe à l’est de NGC 2403. Cette galaxie peut être observée avec des jumelles 10×50.

Sa classe de luminosité est III-IV et elle présente une large raie HI. Elle renferme également des régions d’hydrogène ionisé. Selon certaines études, cette galaxie ferait partie gravitationnellement du groupe de M81.

NGC 2403 est de magnitude 8.9, de type Sbc et de dimension apparente 23,4′ x 11,8′  avec un angle de 127°.

Trois supernovas ont été observées dans cette galaxie :
* SN 2002kg de type II-n en octobre 2002 dans l’un des bras spiraux de la galaxie.
* SN 1954J ainsi que SN 2004DJ en 2004. Ces supernovas ont été 16 fois plus lumineuses que la moyenne.

SN 1954j n’est pas une supernova ordinaire, on la considère plus comme une super-explosion semblable à l’éruption de η Carinae dans la Voie lactée. L’étoile qui a survécu à l’explosion a changé un peu de couleur pendant les 8 années suivantes.
On sait maintenant que cette super-explosion a atteint une magnitude absolue de -8 et qu’elle est entourée d’une nébuleuse poussiéreuse apparemment similaire à celle de η Carinae.

SN 2004 dj était une supernova de type II. Au moment de sa découverte, la luminosité de la supernova atteignait une magnitude apparente de 11,2 et une luminosité équivalente à 200 millions de fois celle du Soleil. Cependant, on l’a découverte après qu’elle eut atteint le maximum de sa luminosité.
L’étoile à l’origine de cette supernova se trouve dans un jeune et compact groupe d’étoiles situé dans NGC 2403. Ce groupe est le 96e dans la liste des groupes d’étoiles répertoriés comme les plus lumineux.
Cette supernova a d’ailleurs été la plus lumineuse depuis SN 1987A (Sanduleak)

Les renseignements figurant sur l’image annotée proviennent des catalogues Tycho, NGC et PGC.

Traitement Pixinsight

Après élimination de certaines poses, trop de gradient, trace de satellites trop prononcées, Fwhm ou bruit sortant de la moyenne il restait :

FiltresNbre de posesTemps de poseTemps totalT° caméra
Luminance2310 mn3h50-10°
Rouge1810 mn3h00-10°
Vert2510 mn4h10-10°
Bleu1010 mn1h40-10°
Totaux76 12h40

Après le prétraitement, le traitement couleur effectué dans Pixinsight a été le suivant :

  • CosmeticCorrection pour les pixels résiduels
  • Retrait de gradient avec DBE
  • Linearfit basé sur le filtre bleu pour équilibrer les couches LRVB
  • Masque pour retrait du bruit avec ATW
  • Utilisation du script SHO de l’AIP en ajoutant 40% de luminance au filtre bleu, 40% de luminance au filtre rouge et 20% au filtre vert.
  • Calibration des couleurs avec ColorCalibration
  • Délinéarisation avec ArSinhStrech (7.0, 7.0 ) et histogramTransformation
  • Utilisation de Starnet pour extraire la galaxie et les étoiles
  • Utilisation de HDRMultiscaleTransform sur la partie galaxie pour faire apparaitre les détails et augmenter le contraste.
  • ColorSaturation pour faire monter les couleurs
  • Léger ACDNR sans filtre pour traiter le bruit en chrominance
  • CurveTransformation pour assombrir le fond de ciel
  • Curve sur les étoiles pour faire disparaitre des petit artefact restant
  • MorphologicalTransformation pour réduire les étoiles
  • PixelMath pour réunir galaxie et étoiles
  • Enfin HDRMT sur l’image finale pour accentuer les détails
  • SCNR  pour atténuer le vert

Source Wikipédia, C2A, personnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.